lundi 18 septembre 2017

Bienvenue à Gérald KARSENTI

Ce vendredi 15 Septembre, Oracle France a accueilli un nouveau manager, à la fois « Country Leader » et « Directeur de la Lob Technologies ».
C’est une nomination très importante dans un contexte business difficile et un état d’esprit des équipes dégradé :
  • Business difficile par la stratégie cloud de l’entreprise qui se fait de manière très…rapide au détriment du business « On-Premise » par ailleurs mis à très rude épreuve, avec généralement une réorganisation subie et une coloration forte des plans de commissionnement des forces commerciales, voir une disparition silencieuses de gammes entières de produits et technologies, comme en témoignent les équipes « Systems».
Business difficile aussi du fait de la réputation et de la perception hélas très dégradée de la société sur le marché, dont le CIGREF se fait écho, constat fait aussi au niveau de l’Ingénieur Commercial qui doit gérer cette situation lors de ses prises de contact.
  • État d’esprit des équipes dégradé aussi, comme le démontre l’absence de communication sur les résultats de l’enquête annuelle, dont le CE et le CHSCT a néanmoins pu prendre partiellement connaissance. Comme le démontre aussi l’accélération du « turn over », ou les multiples points de mécontentement (pour ne pas dire plus) sur les territoires, règles de commissionnement, d’objectifs, d’achievement, ou autres conflits de paiements de toutes sortes.
S’il faut trouver un point commun à tout cela, nous pourrions dire qu’Oracle a oublié que l’humain, tant ses clients que ses employés, devrait être au cœur de ses actions, et non, comme nous l’avons déjà plusieurs fois dénoncé, la recherche du profit maximal à tout prix.

Le gain immédiat sera vite dépassé par les dégâts occasionnés. D’ailleurs l’action viens de chuter significativement, la plus forte chute depuis ces 4 dernières années. Le marché ne s’y trompe plus, malgré une présentation de beaux résultats, comme en Q1.

Un minimum de customer care, un peu moins d’individualisme, un peu plus de notion d’équipe, un peu de reconnaissance aux employés... bref un peu d’humanisme dans cette belle société, aux produits toujours excellents. La recette de la réussite et du plaisir à travailler chez Oracle n’est pas si compliquée…

Gérald Karsenti, Dirigeant reconnu, manager courageux, visionnaire dans son approche humaniste du leadership, simple et charismatique, sera-t-il le dirigeant qu’il manquait à Oracle France pour se redresser enfin ?

C’est notre vœu, et notre espoir. Il y a du travail à tous les étages….
Nous saurons être des partenaires attentifs aux nécessaires transformations à venir.

Bienvenue Gérald.

Beau challenge et belles perspectives !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Aussi brillant soit il un manager, un country leader, un directeur de LOB n'est malheureusement qu'un rouage de l'horlogerie Oracle, sauf que nos maîtres horlogers ne sont pas à l'heure du cloud !
Alors qu'il faudrait plus de lubrifiant pour dynamiser cette mécanique, nous voyons de plus en plus de grains de sables apparaitrent.
Enfin bref, le grippage s'installe et les réparations risquent d'être coûteuses en conséquences sociales.