jeudi 5 novembre 2015

Un remake du "Choc des mondes"

Vous avez peut être vu le «Choc des mondes» ce film de Science Fiction dans lequel un pilote et un astronome sont chargés de construire puis de piloter un vaisseau spatial capable d'embarquer une poignée d'humains rigoureusement sélectionnés vers une autre planète car notre monde est menacé d’extinction.

Oracle Corp veut nous refaire un remake de ce film catastrophe américain : Un « Choc des mondes 2» dans lequel une poignée d’Oraclien pourra embarquer dans cette  fusée qui nous amènerait dans les Clouds. Pour les autres, ce serait tant pis.

Si nous comprenons que le monde change, que des mutations sont nécessaires, Le Plan de Sauvegarde de l’emploi, car cette fusée porte un nom « PSE », ne doit pas être un Plan de Sacrifice des Employés. Ces employés qui se sont donnés corps et âmes pour le bien être de l’ancien monde.

Alors oui nous sommes convaincus qu’il faut nous mettre en mouvement mais tout le monde doit avoir sa chance d’embarquer !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je travaille chez Oracle depuis bientôt 20 ans, ce qui est en train de se passer est une tragédie.
S.C et R.S ont-ils appuyé sur le bouton auto-destruction?
Dans 6 je prendrai la fusée PSE pour quitter cet enfer.
Bon courage pour la suite des négociations.

Anonyme a dit…

Oracle est une société qui s’arque boute sur un système juteux de plus de 30 ans mais qui est devenu obsolète, Oracle aborde l’ère du tout numérique avec des pratiques d'un autre âge, une lame de fond portée par les communautés du web casse ce système féodal. Oracle est une société du passé avec un modèle irréformable qui doit essaye de survivre plutôt que de s’aligner sur une nouvelle économie à l'opposée de ses pratiques commerciales!
Les nouveaux s’appellent Amazone, Salesforce et bien d'autres, ils offrent des solutions mieux adaptées et à un meilleur cout. Quoiqu’en dise le grand Larry et tous ses sbires du marketing,(à ce sujet: c'est touchant de voir comment certaines personnes en France relayent ce barnum avec autant de convictions apparentes, suivez mon regard...)ces sociétés ont pris de l'avance et ont des modes de commercialisation autres que le révolver sur la tempe!
On est dans un bateau qui n'a rien de comparable avec celui de l'America Cup. La croisière ne s'amuse plus, il faut colmater les fuites d'eau, alléger le navire et les licenciements secs, PSE, Pré-retraite, GPEC, etc... n'y suffiront pas.
Too big to fail ? On a connu des précédents.

Ce post ne sera sans doute pas diffusé et n'engage que celui qui l'a écrit, il a juste la modeste ambition de rendre compte que chez Oracle il y a toujours des personnes (elles sont nombreuses)à ne pas se laisser bercer ou berner par les belles paroles et intentions distillées par nos dirigeants égocentriques.

Vive les organisations syndicales et en particulier la CFTC, battez vous, ne lâchez rien, vous êtes notre fierté !

Les prolétaires n’ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! K.M

Anonyme a dit…

Suite à la conf du 6 novembre et la parution des catégories impactées c'est l'abattement pour les personnes visées.
Certains d'entre nous qui voient leur salut à l’extérieur de l'entreprise souhaitent faire une B.A en se proposant dans le plan de volontariat, quelles catégories sont éligibles au volontariat ?