mercredi 25 septembre 2013

Contrat de génération : pourquoi la CFTC a dit oui

Pour protéger au mieux les salariés Oracle France de la conjoncture difficile que nous sommes en train de traverser, la CFTC a décidé : 

de signer l'accord "contrat de génération".

Cet accord, valable 3 ans, donne obligation  à Oracle France pendant toute sa durée : 
  • d'embaucher, par an, 15 salariés "jeunes" en CDI
  • d'embaucher, par an, 15 salariés âgés d'au moins 45 ans 
  • de développer les contrats en alternance
  • de ne pas procéder à des licenciements économiques pour les salariés de plus de 55 ans 
  • possibilité pour les salariés de + de 60 ans de travailler à temps partiel (80%) et de cotiser au régime légal et complémentaire sur la base d'un temps plein
  • de faciliter le télétravail pour les salariés de plus de 57 ans. 
 
Ces avancées ont donné lieu à d'âpres négociations et ont pour objectif de préserver l'emploi des salariés en haut de la pyramide des âges et d'embaucher des salariés en bas de la pyramide.  
 
de demander un engagement de négociations sur une "pré-retraite entreprise".
 
Cet engagement de la Direction, nous, la CFTC, l'avons obtenu. Des négociations sur un accord de "pré-retraite entreprise" vont bientôt commencer. 

Les objectifs de la CFTC ont été expliqués dans l'article de notre blog du 24 Septembre 2013. Nous comptons y ajouter un plan d'embauche de jeunes salariés qui sera lié au nombre de départs en pré-retraite. 

Diminuer la pression permanente sur l'ensemble des salariés et plus particulierement sur les + de 50 ans, éviter que le contrat de génération deviennent un danger pour les populations d'âge médian, donner un coup de jeune pour préparer l'avenir d'Oracle France, c'est de cette manière que vos représentants CFTC pensent être le plus au service des salariés Oracle.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci a vous.
Enfin on a l'impression que quelque bouge en faveur des employés.
Merci Merci.

Anonyme a dit…

Comment préserver l'emploi - quelque soit l'age - alors qu'il y a une volonté et une réalité d'embaucher "moins-cher-ailleurs" ? - alors qu'il y a une volonté et une réalité d'effectuer (paye, note de frais, support, ..) "moins-cher-ailleurs" ?
que vaut '..donne obligation à Oracle France..' ?

Anonyme a dit…

La pré-retraite je n'attends que ça...

Anonyme a dit…

Bravo et merci à vous. Bonne chance pour les négos.

Anonyme a dit…

La préretraite enfin. Il vaut mieux tard que jamais!
Mais maintenant c'est bien :)

Le Blog de l'actualité sociale Oracle a dit…

En réponse à la question du 30 septembre :

le Contrat de Génération s'articule autour de 3 objectifs majeurs :

L’emploi des jeunes en CDI,
Le maintien dans l’emploi ou le recrutement des seniors,
La transmission des compétences et des savoir-faire.

Ces objectifs sont chiffrés (et sont définis précisément dans l'accord d'entreprise) ; ex. : embauche de 45 jeunes en CDI sur 3 ans, ... recrutement de 10 seniors sur 3 ans, etc ...)

L'entreprise perçoit alors des aides financières relatives à l'atteinte de ces objectifs. Ces aides sont stoppées si les objectifs ne sont pas respectés ...

Chaque année, l'entreprise est tenue de réaliser un document d'évaluation sur la mise en œuvre de l'accord collectif (actualisation des données chiffrées, suivi des indicateurs, etc.). À défaut, l'entreprise dispose d'un mois pour le transmettre.

Dans le cas contraire, elle encourt une pénalité de 1 500 € par mois de retard.