vendredi 4 novembre 2016

Congés chez Oracle : Dénonciation d’usage


Vous avez pu constater que vos congés payés de Juillet ont été payés en septembre, mais on peut faire mieux !

 
Désormais vos congés acquis devront être utilisés au plus tard le 31 mai et ils vous seront probablement payés en Septembre !




Voici un bref historique de la dénonciation du précédent usage :

Nouvelles règles de prise de congés

Lors du Comité d’Entreprise ordinaire du 16 juin 2016 la Direction au travers d’une note d’information a dénoncé un usage au sein de l’entreprise concernant le report des congés, à partir de 2017.

Pour rappel, la convention collective SYNTEC fait mention que :
- les droits à congé s'acquièrent du 1er juin de l'année précédente au 31 mai de l'année en cours,
- la période de prise de ces congés, dans tous les cas, est de 13 mois au maximum.

Nous regrettons que la Direction est optée pour une prise de ces congés du 1er mai année N-1 au 31 mai année N, au lieu du 1er juin année N-1 au 30 juin année N, ce qui risque de mettre en péril les fins d’années fiscales.

Au vu de l'annonce tardive de la Direction (le 3 novembre 2016) les managers ainsi que leurs équipes risquent d'être dans une impasse pour honorer leurs contraintes business sans perte de congés.

De ce fait, la CFTC sera attentive que le management anticipe l’organisation des congés et soit à l'écoute des contraintes de chacun, particulièrement pendant les congés scolaires.

La CFTC demande à la Direction pour cette 1ère année, que la date limite de prise de congés soit repoussée au 30 juin.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Une question, pourquoi faut il une validation individuelle (J’ai pris connaissance et compris la dénonciation de l’usage)?

Deux remarques:

Sur le fond, c'est pas aux employés d'approuver cette démande qui tombe sans préavis ou discussions surtout quand elle va à l'encontre de la bonne marche de l'entreprise. Tant pis pour ceux qui devront "caser" ces 10 jours sous la contrainte business, des jours de congés mais pas de repos, voilà un sujet pour le CHSCT.

Sur la forme, la démarche est empreinte de maladresse, la RH nous prend pour des employés de mauvaise foi "t'as pris connaissance" (euh non, je ne lis pas les mails HR)et avec un niveau de compréhension quelque peu limité "t'as compris" (euh non, N, N+1, N-2, c'est niveau prépa )

La direction prend des décisions seule qu'elle les assume seule !

Le Blog de l'actualité sociale Oracle a dit…

Il faut une validation individuelle car la DRH a fait une dénonciation d'usage et elle doit s'assurer que chaque collaborateur a bien été informé.

Les collaborateurs qui n'auront pas validé comme quoi ils ont bien pris en compte cette dénonciation d'usage recevront cette même information par courier recommandé.

Anonyme a dit…

Ok avec cette proposition pour l'application d'un report d'1 mois supplmentaire (fin juin) pour permettre d'écluser le reliquat tout en préservant le business et le closing de fin de fiscale