jeudi 15 octobre 2015

Chut !!! Le PSE a un caractère confidentiel ...





Même si nous savions que la Direction ne nous répondrait pas sur le sujet, le PSE ayant un caractère confidentiel et tout ne pouvant pas être communiqué, vos élus ont tenus à remonter à la Direction vos inquiétudes et transmettre lors de la dernière session DP la liste des questions légitimes que vous vous posez.



- Quels sont les catégories de personnel impactées ?
- Le nombre de personnes concernées ?
- Y aura t'il à nouveau un volet "plan de départ volontaires" ?
- Si le montant des indemnités de licenciement sera au moins équivalent à ce qui a déjà été proposé lors des plans précédents: l'inquiétude étant que dans l'éventualité d'un PSE celui-ci soit unilatéral, imposé par la Direction, et au minima ?
- Si la décision de différer les départs en préretraite pour certaines catégories  de personnes va être remise en cause compte tenue de la restructuration annoncée ?
- Comment la Direction va gérer le cas des personnes âgées de plus de 55 ans (donc ne pouvant faire l'objet d'un licenciement pour motif économique) et qui font partie de ce projet de restructuration ?
- Comment les personnes s'étant inscrites dans le processus GPEC vont être impactées par cette restructuration : licenciement avec les mêmes droits que les autres personnes impactées et/ou congé de mobilité interne ?
- Si un congé de reclassement va être mis en œuvre pour les personnes le souhaitant et ses modalités ?
- Quelles sont les prochaines échéances et le timing envisagé ?

Réponse de la Direction :
Ces questions ne relèvent pas des instances Délégués du Personnel.

La  CFTC répondra à vos questions dès lors que nous serons en mesure de vous informer.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

On peut comprendre qu'il y ait une certaine confidentialité (qu'elle soit obligatoire et aussi tactique) de la part des RH.

L'angoisse, la lassitude et le découragement remontent à la surface avec ce nieme plan, les représentants du personnel doivent être en premiere ligne pour informer et éviter les derapages ou les surencheres habituelles.

L'exercice est difficile mais nécessaire, une communication régulière éviterait que d'autres soit disant mieux informés nous confisquent notre rôle .

Chaque employé doit pouvoir rester "serein", nous devons communiquer même si le cadre est restreint, tout le monde y gagnera !