mardi 31 mai 2011

Projet de déménagement Colombes-Vélizy


Ce projet doit à très court terme mener à :

- la migration de la BU HW (Sales, PreSales, ...) de Vélizy vers Colombes,
- la fusion des supports (SW, HW) sur Vélizy.

La rapidité avec laquelle il est mené ne peut permettre d'évaluer correctement les impacts sur la vie des salariés touchés tant sur les conditions de transport, de travail, que sur l'organisation des contraintes personnelles.

Même si nos contrats autorisent de baser les locaux n'importe où en Ile-de-France, un tel déplacement de population doit se faire dans le respect de l'être humain. 

Nous serons particulièrement vigilants à ce que cette décision ne soit pas un moyen détourné de diminuer les effectifs des équipes touchées par des démissions pour cause d'éloignement de leur site de travail.

En conséquence, nous exigeons de la Direction pour les salariés déplacés :

- des zones de drop-in sur Colombes et Velizy afin d'accueillir les collaborateurs fortement contraints (temps de transport élevés),
- l'acceptation des demandes du télétravail pour les personnes qui le souhaitent en raison de l'augmentation du temps de trajet,
- la possibilité de quitter la société dans les conditions du dernier PSE à la demande des personnes dont l'équilibre vie familiale/travail est devenu impossible,
- une aide au transport : essence, péage (tunnel de la Défense, …),
- une aide aux coûts de déménagement,
- la création de navettes inter-sites,
- la mise en place de bilans réguliers (mensuels) sur ces nouvelles mesures migratoires.
A l'heure où nous publions ce message la Direction est manifestement prête à s'engager, par écrit, sur un grand nombre de points d'exigence abordés ici …

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Comment assurer que rester en drop-in à Velizy ne va pas influencer le manager à se séparer du mouton noir ?
La direction ne peut pas donner d'assurance que dans les faits on va pas etre sanctionné....