mercredi 9 décembre 2015

PSE : communication



Oracle France encore touchée par un PSE

Communication de l’intersyndicale CFTC, CFDT, CFE-CGC


Le PSE  décidé par Oracle Corp. à l’été 2015  touche aujourd’hui sévèrement la filiale Française et marque une nouvelle phase de délocalisations entrainant la suppression de 224 postes.

La gestion « Excel » des effectifs et des coûts, par une entreprise qui génère 10 Milliards de $ de Résultat Net par an et ne déclare depuis plusieurs années aucun bénéfice en France bien que réalisant environ 1 Milliard de $ de chiffre d’affaires,  est intolérable.

Aucun élément stratégique ne peut justifier ce PSE, les 3 syndicats représentatifs chez Oracle France, CFTC, CFDT, CFE-CGC,  condamnent donc sans réserve ces destructions brutales d’emplois,  en totale contradiction avec la démarche GPEC engagée en 2014.

Nous assistons à un durcissement de la position d’Oracle Corp. vis-à-vis de ses filiales et, s’inscrivant dans cette " logique dure ",  la Direction nous a imposé comme préalable à toute négociation la fin de la protection des 55 ans et plus contre les licenciements économiques (protection assurée depuis Septembre 2013 par l’accord de génération conclu par la CFTC). Des plafonds nous ont aussi été imposés pour chaque indemnité individuelle de départ.

Dans ce contexte très difficile,  nous avons été ont été mis au pied du mur et dû choisir entre le risque d’un PSE unilatéral avec des conditions très dégradées et cet accord négocié

Le choix de cet accord négocié a permis de protéger au mieux l’intérêt de tous les salariés, en particulier ceux impactés par le PSE, pour obtenir les meilleures conditions possibles. Nous avons aussi obtenu l’engagement de la Direction de renouveler en Avril 2017  l’accord CAA existant.

L’accord sur le PSE que nous allons signer en Janvier prochain, représente, malgré toutes ces contraintes, la moins mauvaise solution pour tous  les salariés, considérant la position d’Oracle Corp et les faibles marges de manœuvre de la Direction en France.

Dans cette période d’angoisse où vous vous posez  de nombreuses questions, l’ensemble des organisations syndicales d’Oracle France sont entièrement à votre disposition pour échanger, discuter et vous conseiller.

N’hésitez pas à nous contacter au travers de nos blogs et de nos permanences.

Voici les tableaux de la RH (accès Intranet Oracle) synthétisant les mesures de ce PSE.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

merci pour ces informations que les collaborateurs d'Oracle n'ont certainement pas ; j'imagine que vous allez proposer une calculette afin d'apprécier les différentes mesures négociées ?

d'avance merci

Anonyme a dit…

Merci les DS, on apprécie votre dévouement.

Mais pour ma part je reste assez décu sur les conditions dévoilées hier.
Je m'attendais forcement a de bonnes meilleures conditions que ça.

Alors, il faut se battre et obtenir plus (surtout pour les moins de 50 ans). C'est TOTALEMENT INJUSTE, et je trouve que cet pre-accord me parait plus favoriser les gens qui ont plus de 50+ ans et qui pour la plupart ont plusieurs années d'ancienneté.
Donc jackpot total pour eux sur les IC en 1.75 et 1.85 et cela quand on va les multiplier par leurs XXXX années d'anciennetés.

Désolé, mais ce N'EST PAS une crise de jalousie, très loin de moi cette idée... et tant mieux même pour les 50+ ans et c'est une très bonne chose.

Mais, Qu'est ce qui explique pour vous que les moins de 50 ans n'ont pas droit eux aussi a du 1.75 sur l'IC ?
Ca a tjs été uniforme sur tous les plans précédents sur l'IC et les plus âgés s'en sortaient très bien aussi vu que la différence se joue toujours et surtout sur le nombre d'années d'ancienneté (pour preuve, prenez le bilan social et regardez de près).

Désolé mais un 48ans en province (et ce n'est qu'un exemple) n'est pas forcement en meilleure situation de retrouver du boulot plus rapidement que quelqu'un qui a 50ans et qui est base en région parisienne.
Et nous sommes pleins et très nombreux dans ce cas de figure a être impacter dans ce PSE, et avoir moins de 50 ans.
Ca doit être même surement/probablement la grande majorité des gens impactés par ce PSE.

Alors, il est ou l'équilibre sur les pre-conditions ? Pensez vous vraiment que la majorité des gens impactés s'y retrouvent et y trouvent leur compte ?

Merci de corriger cette INJUSTICE svp, et renégocier donc pour avoir au moins du 1.75 en IC pour les moins de 50 ans aussi.

Cela quitte même a supprimer (ou de jouer) sur certaines des mesures qui paraissent attrayantes a première vue, mais qui dans sa réalité finale ne s'appliqueront pas a grand monde ou le taux serait loin d'etre atteint (je pense par exemple au différentiel de salaires de +2500 euros sur 12 mois).

Beaucoup de mes collègues ici partagent ce message.

Alors merci de le diffuser et de le prendre en compte dans la suite des négos.

Bien Cdlt.