vendredi 22 mai 2015

Points forts du CE ordinaire du 19 mai 2015


Points remarquables lors de ce CE :
1. Point d'avancement de l'accord GPEC et observatoire de l'emploi :

Des salariés concernés par la GPEC nous avaient informé qu'ils attendaient ces passerelles pour commencer ou continuer le process. C'est maintenant chose faite.

Au cours du CE du 19 Mai, nos élus ont appris qu'une soixantaine de passerelles ont déjà été finalisées. Les salariés qui ont déjà effectué un premier entretien avec
le Centre d'Orientation seront prévenus par e-mail. Mais tout collaborateur qui le souhaite peut se rendre au centre d'Orientation pour les consulter.

Les entretiens avec le Centre d'Orientation sont confidentiels, aussi la Direction ne peut que connaître le nombre de personnes qui sont entrées en contact. Si vous rencontrez des difficultés, si vous identifiez des incohérences ou un manque dans l'accompagnement qu'il propose, n'hésitez pas à informer la Commission de suivi.

Les conditions de cet accord, qui permettent d'accéder à des formations dans le cadre d'un projet professionnel avec un retour à son poste si le projet ne se concrétisait pas, est une opportunité pour l'année 2015. En effet, malgré le gel des heures de DIF (Droit Individuel à la Formation) et malgré l'entrée en vigueur
  du Compte Personnel de Formation(CPF) les salariés ne disposent pas encore du Compte Personnel de Formation (CPF) , les salariés concernés par la GPEC peuvent quand même effectuer des formations. 

Et pour une fois des formations en rapport avec un projet professionnel personnalisé.

La CFTC reste vigilante au déploiement de cet accord pour permettre aux salariés d'accéder au meilleur accompagnement possible dans l'amélioration de son employabilité.

2. Commission économique, présentation du bilan économique par le cabinet Sextant 

Ce cabinet a été missionné par la précédente mandature pour produire une synthèse du bilan économique FY14 Oracle. Partant des résultats Corp pour aller aux résultats France avec une déclinaison par "Lobs", cette synthèse met en exergue les points marquants :

- Transition de toutes les Lobs vers le modèle Cloud, impacts organisationnels et financiers
- Bon équilibre entre croissance externe et organique
- Augmentation de l'investissement en R&D pour accompagner la transition vers le Cloud
- Contrôle des coûts (commerciaux & admin & delivery), optimisation par offshoring !!!

Sur ce dernier point qui est souligné depuis plusieurs années la CFTC freine ce mouvement de délocalisation, pour garder l'employabilité en France, en mentionnant la haute technicité des ressources que nous avons localement. Particulièrement aujourd'hui sur toute la population Support.

Aucun commentaire: