lundi 14 avril 2014

Politique voyage modifiée !

Les collaborateurs Oracle qui sont amenés à voyager pour raisons professionnelles ont découvert il y a peu que la politique voyage avait drastiquement changée. Sans préavis et de manière unilatérale, Oracle Corporate a annoncé par e-mail l'arrêt des cartes d'abonnement des transporteurs (avions).

Cette décision mondiale, à des fins de simplification (CWT devient le seul interlocuteur pour la réservation de voyages) et d'économie (les billets à horaire non modifiables sont moins chers que les billets modifiables), amènent à une situation ubuesque avec des conséquences néfastes pour les employés, Oracle France et par conséquence le clien.

=> Le panel de vols proposé par CWT a été fortement réduit et se situe dans des horaires peu décents.

Toujours afin de réduire les coûts, les horaires sortent des plages les plus demandées et sont donc très tard le soir ou très tôt le matin. La sécurité des collaborateurs/collaboratrices pour effectuer le chemin de l'aéroport/de la gare à son domicile n'est manifestement pas un critère qui a été pris en compte.

Certains managers accepteront de payer le taxi ou la chambre d'hôtel, augmentant fortement le coût total du déplacement, alors qu'un billet en heure de pointe aurait permis à l'employé(e) de prendre les transports en commun. 

=> Les réservations sont maintenant à horaires fixes. Toute modification coûte à Oracle 70 €.

Pour satisfaire cette politique voyage, les collaborateurs devront donc interrompre les réunions avec nos clients ou nos partenaires, parce qu'ils auront un train/un avion à prendre. Pour ceux qui auraient l'intention de mener à bien leurs négociations ou leur mission sur site, but initial du déplacement, leurs managers devront accepter de payer le coût de la modification et découvrir que la différence de coût du billet au jour de la modification est aussi ajouté à la facture. Ce qui peut se compter en centaines d'euros.

Sans compter que, les cartes d'abonnement étant prioritaires, même en acceptant de payer, il est possible que le changement de vol ne soit pas possible.

Il est vrai que l'abonnement à une carte de transporteur est payante (399€ annuel pour Air France par exemple). Néanmoins, cette simplification pour raison d'économie engendre donc des frais supplémentaires à Oracle. 

Nous avions prévenu la Direction Oracle France au cours d'une réunion du Comité d'Entreprise. Ils ont bien pris le point et mobilisé une personne pour tester les sites. Cette personne n'ayant pas rencontré de difficulté particulière, la nouvelle politique voyage restera en l'état pour l'instant.

La CFTC reste mobilisée car elle ne comprend pas cette politique voyage qui crée une perte de temps générant de la fatigue et du stress des employés amenés à se déplacer et qui au final coûte plus cher à Oracle tant dans le coût du voyage que dans les heures passées par les employés à gérer des problèmes qui ne sont en rien liés au business.

Aucun commentaire: