mercredi 27 mars 2013

Information nationale : retraites complémentaires





Vous avez peut-être suivi ce dossier épineux (et médiatique) des retraites complémentaires ; vos élus CFTC se doivent de vous informer sur les discussions nationales en cours :




Le mercredi 13 mars 2013 s'est tenu la séance conclusive des négociations nationales sur les régimes de retraite complémentaire AGIRC et ARRCO. Cette négociation avait pour objectif de réduire le déficit qu'affrontent actuellement les deux régimes de 3,7 milliards d'euros (1,7 milliard pour l'AGIRC et 2 milliards pour l'ARRCO).

Le bureau confédéral de la CFTC a décidé à l'unanimité, le 18 mars 2013, de signer l'accord sur les retraites complémentaires. Les membres du Bureau ont pris toutes leurs responsabilités dans ce choix difficile. Pour la CFTC, il était primordial de prendre des mesures d'urgence afin de sauvegarder les deux régimes et d'en assurer leur avenir. 
Ces mesures, pour être acceptables, devaient être partagées entre retraités, entreprises et salariés. L'accord respecte ce partage de l'effort. La CFTC a obtenu une revalorisation des pensions de 1,17 % pour l'ARRCO et 0,95 % pour l'AGIRC sur l'année 2013. La CFTC a fait le choix de pénaliser le moins possible les petites retraites (ARRCO), avec une non-augmentation comprise entre 2 et 4 euros par mois.
Du côté des entreprises et des salariés, cet effort, lui aussi partagé, s'opérera à travers une faible hausse des cotisations de 0,1 %. Ces cotisations supplémentaires sur le taux contractuel ont l'avantage de générer des droits supplémentaires lors du calcul de la pension de retraite.
Enfin, la CFTC a obtenu qu'un rendez-vous entre les partenaires sociaux soit pris dès le premier semestre 2014, afin de réexaminer les résultats des régimes AGIRC/ARRCO. En cas de retour à meilleure fortune, ce réexamen permettra de modifier plus favorablement les paramètres des régimes. La CFTC  restera vigilante. "

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Est ce que je dois alors compter plus sur les plans comme le PERCO pour "sécuriser" ma retraite?

Le Blog de l'actualité sociale Oracle a dit…

Il existe de nombreux moyens pour sécuriser sa retraite (contrat assurance-vie, rachat de trimestres, placements immobiliers /titres, etc ...). Le PERCO est en effet un autre moyen de placement, cette fois lié à l'entreprise. Il peut être alimenté par le salarié (jours de congés non consommés et monétisables, versements, ...), par l'employeur (abondement, intéressement, ...) et devenir ainsi un capital pour la retraite.