jeudi 31 mai 2012

Le salaire de la peur (suite)

La Direction a attendu 6 mois avant de revenir à la charge concernant les parkings extérieurs. Rappelez-vous de notre article sur le sujet

"Oracle Global Security", cautionné par la Mairie et la Police, nous affirme qu'il n'y a maintenant plus aucun risque à se promener dans les quartiers mal famés de Colombes afin de rejoindre le bâtiment Oracle.

Dès demain les employés Oracle seront de nouveau confrontés à l'insécurité quotidienne pour avoir le droit de travailler.

Enfin pas tous, seuls ceux qui n'ont pas de voiture de fonction.

Nous avons d'ailleurs été particulièrement étonnés des raisons qui amènent la Direction à penser qu'il n'existe pas d'autre solution que le parking des Gros Grès.
1/ Les voitures de fonction ont une place réservée dans les parkings du bâtiment de Colombes pour des raisons d'assurance. 
Comment l'assurance fonctionne-t-elle lorsque les commerciaux en clientèle garent leur voiture dans la rue ? Est-ce que tous les propriétaires de voiture de fonction sont aussi possesseurs d'un garage fermé pour y entreproser leur véhicule la nuit ?

2/ Il n'est pas possible d'assigner une place de parking à un employé un jour donné. 
Ce qui se fait pour les bureaux devient tout à coup trop compliqué pour des places de parking. A la place les services généraux utilisent de nébuleuses règles de taux d'occupation.
Règles si complexes qu'elles doivent certainement prendre en compte la toute proche période de vacances où les places de parking dans le bâtiment Oracle seront sûrement sous-exploitées. 

Il serait aberrant de louer des places de parking au Gros Grès alors que des places de parking seraient libres dans le bâtiment Oracle en Juillet/ Août, non ?
Nous ne comptons pas en rester là et nous vous demandons de nous remonter toutes les incivilités, les tentatives de vols de latop ou autre agression. Il est facile de statuer qu'il n'y a plus de risque lorsqu'on a une place de parking dans le bâtiment Oracle.

Aucun commentaire: